Georges Bataille, L’ambiguïté du plaisir et du jeu , texte établi et annoté par Marina Galletti, Les Temps Modernes, novembre 2004/février 2005, 629, 2, pp. 7-28