100. La réversibilité identitaire