This paper deals with a phenomenon observed in multilingual meetings during which one participant, who is translating for the others, confronts a lexical problem and tries to solve it by asking his interlocutors for a translation. This "word search in another language" phenomenon is a type of repair and implies the participation of all the interlocutors, who stop the main activity in order to focus on the word search. The analysis shows the three phases sequential development of the phenomenon: opening, collaboration and closing of the search. The collaboration of the interlocutors, which, in our examples, is initiated by the current speaker's explicit request for translation and by code-switching, modifies the participation framework and frequently leads to the creation of schisms. By initiating and solving the word search through the use of other languages than the interaction current one, participants show their orientation towards the multilingual character of the context and of the available resources, as well as an implicit categorization of each other linguistic competencies and of the activity of translationINGLESE Cet article porte sur l’analyse d’un phénomène interactionnel observé dans des réunions de travail plurilingues au cours desquelles un participant en train de traduire manifeste un problème lexical et tente de le résoudre en demandant une traduction à ses interlocuteurs. Ce phénomène de recherche de mot dans une autre langue est une forme de réparation, et se caractérise comme un travail collectif auquel tous les participants contribuent, en suspendant momentanément l’activité en cours et en se focalisant sur l’activité de recherche elle-même. L’analyse met en évidence le développement séquentiel du phénomène, notamment, la succession de trois phases dans la recherche: l’ouverture, la collaboration, l’issue. La collaboration des interlocuteurs, occasionnée, dans nos extraits, par une demande explicite de traduction de la part du locuteur en difficulté et par l’alternance codique, montre, entre autres, une évolution du cadre participatif en jeu, et la possibilité de scissions de ce cadre. Le fait que les participants initient et résolvent la recherche de mot en passant par d’autres langues que celle de l’interaction, manifeste leur orientation vers le caractère plurilingue du contexte et des ressources à leur disposition, ainsi qu’une catégorisation implicite de leurs compétences linguistiques réciproques et de l’activité de traduction FRANCESE

Merlino, S., Traverso, V. (2009). Les séquences de traduction spontanée comme mécanisme de réparation dans des interactions professionnelles. SYNERGIES PAYS GERMANOPHONES, 2. "L’interculturel à la croisée des disciplines: théories et recherches interculturelles, état des lieux". A cura di F. Windmüller., 129-143.

Les séquences de traduction spontanée comme mécanisme de réparation dans des interactions professionnelles

Merlino S.;
2009-01-01

Abstract

This paper deals with a phenomenon observed in multilingual meetings during which one participant, who is translating for the others, confronts a lexical problem and tries to solve it by asking his interlocutors for a translation. This "word search in another language" phenomenon is a type of repair and implies the participation of all the interlocutors, who stop the main activity in order to focus on the word search. The analysis shows the three phases sequential development of the phenomenon: opening, collaboration and closing of the search. The collaboration of the interlocutors, which, in our examples, is initiated by the current speaker's explicit request for translation and by code-switching, modifies the participation framework and frequently leads to the creation of schisms. By initiating and solving the word search through the use of other languages than the interaction current one, participants show their orientation towards the multilingual character of the context and of the available resources, as well as an implicit categorization of each other linguistic competencies and of the activity of translationINGLESE Cet article porte sur l’analyse d’un phénomène interactionnel observé dans des réunions de travail plurilingues au cours desquelles un participant en train de traduire manifeste un problème lexical et tente de le résoudre en demandant une traduction à ses interlocuteurs. Ce phénomène de recherche de mot dans une autre langue est une forme de réparation, et se caractérise comme un travail collectif auquel tous les participants contribuent, en suspendant momentanément l’activité en cours et en se focalisant sur l’activité de recherche elle-même. L’analyse met en évidence le développement séquentiel du phénomène, notamment, la succession de trois phases dans la recherche: l’ouverture, la collaboration, l’issue. La collaboration des interlocuteurs, occasionnée, dans nos extraits, par une demande explicite de traduction de la part du locuteur en difficulté et par l’alternance codique, montre, entre autres, une évolution du cadre participatif en jeu, et la possibilité de scissions de ce cadre. Le fait que les participants initient et résolvent la recherche de mot en passant par d’autres langues que celle de l’interaction, manifeste leur orientation vers le caractère plurilingue du contexte et des ressources à leur disposition, ainsi qu’une catégorisation implicite de leurs compétences linguistiques réciproques et de l’activité de traduction FRANCESE
Merlino, S., Traverso, V. (2009). Les séquences de traduction spontanée comme mécanisme de réparation dans des interactions professionnelles. SYNERGIES PAYS GERMANOPHONES, 2. "L’interculturel à la croisée des disciplines: théories et recherches interculturelles, état des lieux". A cura di F. Windmüller., 129-143.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11590/376515
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact