Au coeur des Dolomites Lucaniennes: isotopies et configurations esthétiques du silence