Sabatini, G., Javier Ruiz Ibanez, J. (2020). Alliés, voisins et ennemis du roi d’Espagne. La puissante faiblesse de la Monarchie Hispanique (1580-1620). ANNALES, a. LXXV (2020)(1), 41-72.

Alliés, voisins et ennemis du roi d’Espagne. La puissante faiblesse de la Monarchie Hispanique (1580-1620)

gaetano sabatini
;
2020

Au cours des dernières décennies du XVIe siècle, la Monarchie hispanique, qui avait incorporé la Monarchie portugaise en 1580, était communément perçue comme une menace. Le roi de France, la reine d’Angleterre, les élites des Provinces-Unies, les princes musulmans d’Afrique du Nord, les gouverneurs de Ceylan, le sultan ottoman, les chefs militaires japonais ou les dirigeants indigènes américains et africains qui avaient échappé à la domination ibérique : tous scrutaient avec une appréhension croissante cette voisine menaçante. C’est que chacun avait l’impression que le souverain ne se contentait plus, désormais, de régner sur ses propres États et qu’il aspirait à jouer, d’une façon ou d’une autre, un rôle politique prépondérant dans ceux de ses voisins. La menace semblait d’autant plus pressante que les intérêts géopolitiques ibériques allaient de pair avec un discours catholique universaliste et qu’ils s’appuyaient sur des moyens qui paraissaient formidables par leur ampleur et par leur développement technologique – surtout pour les peuples situés au-delà de l’Europe et de la Méditerranée.
Sabatini, G., Javier Ruiz Ibanez, J. (2020). Alliés, voisins et ennemis du roi d’Espagne. La puissante faiblesse de la Monarchie Hispanique (1580-1620). ANNALES, a. LXXV (2020)(1), 41-72.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11590/419448
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact